Freiner avec le frein tampon en Roller

Aujourd’hui, je vous propose de vous parler de comment faire un “freinage tampon”.  Ce freinage est pour moi le meilleur du pire en matière de freinage en roller.  Rentrons dans le monde merveilleux du frein tampon.

Freiner avec le frein tampon en roller

Le freinage avec le frein tampon est la première technique à apprendre pour s’arrêter en roller. Vous devez la maîtriser. C’est aussi la plus répandue car les freins tampons équipent 90% des rollers.

La technique est assez facile à apprendre et peut être exécutée dans n’importe quelle situation mais principalement en ligne droite. Ce n’est pas la méthode la plus efficace du monde mais cela fait le boulot. Cette technique reste limitée dans les virages et les pentes.

Ce type de freinage en roller ne demande pas un niveau technique élevé et il est facile à apprendre en une après-midi. Si vous n’avez rien à faire cette après-midi. Vous savez ce qui vous reste à faire.

Pour freiner avec le frein tampon, il faut être capable de transférer son poids sur le frein de vos rollers. Pour cela vous devez reporter le poids de votre corps sur le patin avec votre frein. Le plus important reste d’avoir les deux pieds décalés. Si vous voulez savoir pourquoi, il faut absolument décalé vos pieds. Je vous renvoie mon article sur comment débuter le roller facilement.

Où utiliser le frein tampon?

Le frein tampon est une technique polyvalente. Elle est utile dans les pentes “douces”, en ville, pour éviter un danger prévisible (chiens, pentes, plaques pour aveugle).

Les avantages

C’est une méthode facile à faire et pouvant être apprise facilement. Elle ne demande de compétence particulière.

L’autre avantage et non des moindres est qu’elle n’abime pas les roues. Pour vous donner une indication un frein tampon c’est 5€ chez decathlon. Des roues c’est entre 40€ et 80€.

Les inconvénients (je vous donne mon point de vue)   

Je ne vais pas vous mentir je trouve que le “freinage tampon” est le plus mauvais freinage du roller ever… Pourtant, je vous le recommande pour commencer.

Ce que je lui reproche est son appui vers l’arrière. C’est à dire pour freiner vous devez mettre votre poids vers l’arrière. En roller, c’est le meilleur moyen pour tomber.

Ensuite, le frein tampon à une durée de vie très limité.

Enfin beaucoup de patineurs apprennent uniquement cette technique et Il est impossible de s’arrêter dans les grosses pentes. Ne pas pouvoir s’arrêter dans les pentes ne pardonne pas…

Les alternatives

Je vous partage des freinages alternatives :

Le pingouin inversé : pour la faire simple cela consiste à envoyer ses patins vers l’avant pour bloquer son mouvement.

Je vous renvoie à ma vidéo sur le sujet car une vidéo vaut mieux qu’un long discours :

Ensuite le freinage en T  dont j’ai déjà fait un article sur le sujet.

Enfin mon petit choux-choux le powerslide c’est un peu plus compliqué mais cela se fait bien.

Articles similaires

  • Aujourd’hui, on va revenir sur le freinage en T ou T-Stop (en anglais) et surtout détruire des idées reçues sur ce freinage culte du roller.…
  • Apprendre à freiner en roller est une question récurrente notamment lorsqu'on débute. Pourtant, le roller est le sport de glisse ayant le plus de méthodes de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *