Apprendre le croisé arrière au roller slalom

Salut à toi qui souhaites apprendre le croisé arrière au roller slalom. Je suis Pierre Larmignat, alias Pedro, du blog la passion du roller et je vais t’expliquer dans cet article comment réaliser cette figure !

Je t’ai déjà expliqué de quelle manière se réalise le croisé avant dans un précédant article, tu peux d’ailleurs le retrouver en cliquant ici.

J’espère que tu es « ready » pour progresser un max ensemble. C’est parti !

Qu’est ce que le croisé arrière ?

Le croisé arrière peut paraître impressionnant lorsqu’on observe quelqu’un le réaliser avec beaucoup d’aisances, mais en fait, il ne s’agit que de patiner en arrière, non !?

« Oui Pedro, mais je ne sais même pas patiner en arrière !! ». Ce n’est pas un problème, on est justement là pour apprendre. Dans un premier temps, saches que cette figure est un excellent moyen de perfectionner à la fois son patinage arrière ET ses virages arrière croisés. Je te conseille vivement de l’apprendre rapidement. Dans un second temps, si tu as vraiment des difficultés pour réaliser le croisé arrière, je te réfère à l’article de Natega qui nous a appris à patiner en arrière. Tu le retrouveras en cliquant ici.

La préparation du slalom

 

Pour t’aider à apprendre cette figure, munis-toi de petits plots ou de quelconques objets qui pourraient les substituer. Installe-les en ligne avec un espace de 120 cm d’écart si tu es débutant ou 100 cm voire 80 cm si tu te sens plus à l’aise.

croisé arrière slalom roller

 

L’exécution du croisé arrière

Premièrement, adoptes la posture initiale :

LIRE  5 FIGURES DE ROLLER POUR DÉBUTER

tiens-toi droit, dos à la ligne de plots. Fléchis un peu les genoux et regardes par-dessous ton bras gauche ou droit selon ton choix. Ensuite, il va falloir, tout en reculant, que tu croises tes patins avant de dépasser le premier plot. Pour une meilleure exécution, n’oublie pas que c’est toujours le pied avec lequel tu te sens le plus à l’aise qui passera en premier sur le mouvement (en général, c’est le pied droit pour les droitiers et réciproquement). On l’appellera dorénavant le « patin arrière » puisqu’il sera positionné derrière toi.

Sur le second patin, tu vas positionner la majorité de ton poids afin de ne pas gêner ton mouvement. C’est LE point fondamental du patinage arrière puisque c’est la clef pour ne pas risquer une mauvaise chute en arrière. Ainsi, tu auras plus de facilité à prendre la bonne posture afin de te retenir avant que tu ne chutes.

croisé arrière slalom roller

Il va maintenant falloir que tu dépasses le premier plot avec tes jambes croisées. Une fois fait, toujours en reculant, décroises tes jambes afin de retrouver la position initiale avant le second plot. Ce second plot, tu vas le dépasser mais cette fois-ci sans croiser tes jambes. En effet, le croisé arrière se réalise en ne croisant ses patins qu’un plot sur deux.

Tu peux ainsi répéter ce mouvement tous les deux plots aussi longtemps que tu le souhaites.

Améliorer ton mouvement

Pour t’améliorer, tu peux, lorsque tu dois orienter tes patins au niveau de chaque plot, soulever, durant un très court instant, les trois roues arrières de tes patins afin qu’il n’y ait que les roues avant en contact avec le sol et que l’orientation de tes patins soit plus aisée.

LIRE  COMMENT SE RETOURNER EN ROLLER

La figure est en théorie maîtrisée lorsque tu arrives, sans lever les quatre roues de tes patins, de façon à enchaîner, de façon fluide et sans t’arrêter, chaque croisé.

Si tu as besoin d’informations complémentaires ou d’exemples visuels, je te recommande vivement le tutoriel vidéo ou celui de natega que j’ai réalisé sur le sujet. Que la fièvre du roller soit avec toi !

ROLLER 2.0
Chaque semaine, recevez une vidéo pour apprendre de nouvelles figures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *